La CARSAT et le GROUPE APICIL ont financé le véhicule utilisé dans le cadre du service d'accompagnement.
La CARSAT et le GROUPE APICIL ont financé le véhicule utilisé dans le cadre du service d'accompagnement. 

 



En date du mercredi 24 novembre 2021, les administrateurs de l’association se sont réunis pour procéder au renouvellement
du bureau du conseil. Ont ainsi été élus à l’unanimité :

 

       -Présidente : Catherine CURIS 

 

       -Vice-présidentes : Laetitia COCHET et France VENARD 

 

       -Trésorier : Dr Jean-Marie DENAYER

 

       -Secrétaire : Nathalie CHARBON.

 

 

 

ASSEMBLEE GENERALE:7JUIN 2022

PV de l'AG du 7 juin 2022

 

 

 Assemblée Générale  du 7 juin 2022

 

   

La séance est ouverte à 18 heures. Les administrateurs ainsi que le commissaire aux comptes ont été régulièrement convoqués, les adhérents informés et invités à y participer par l’envoi d’un pouvoir (116 pouvoirs retournés par les adhérents). Les mesures qui pèsent sur le personnel des établissements médico-sociaux (pass vaccinal et port du masque obligatoires) imposent une vigilance particulière. Sont excusées : Mmes Catherine Curis, Martine d’Esposito et France Venard.

 

1-Le procès-verbal de l’assemblée générale en date du 9 juin 2021 est approuvé à l’unanimité.

2-Rapport d'activité (présenté par M. Bertrand de Villeneuve, directeur).

 

Une absence de reprise d’activité est constatée. Les demandes d’intervention sont nombreuses mais le manque d’aides à domicile ne permet pas d’honorer l’ensemble des demandes. L'activité annuelle du service prestataire (48 781 heures en 2021) est maintenue et une baisse significative en service mandataire (9 024 heures en 2021,10 670 heures en 2020) en raison de la perte de quelques dossiers est constatée. Le nombre de foyers aidés en 2021 est en baisse (544 en 2021, 578 en 2020), celui des nouveaux dossiers maintenu (99 en 2021, 98 en 2020).  Le nombre de salariés en diminution (95 salariés en 2021,105 salariés en 2020) explique à lui seul la baisse d’activité constatée.

Le service d’accompagnement est assuré par le service administratif, les aides à domicile et une bénévole,  Mme Martine D’Esposito. Son activité est de façon significative en recul par rapport à l'année précédente (544 en 2021, 663 en 2020). L’activité réalisée en service prestataire sur la commune de Sathonay-Camp se maintient davantage que sur la commune de Caluire-et-Cuire avec un total de 3 686 heures en 2021, contre 3 508 heures en 2020. Depuis le décès d’Audrey Bonnet en début d’année 2022, le service administratif se compose de 3 salariés, appuyés par une bénévole, Mme Danièle Chambost. Après un échange entre les participants concernant les difficultés à recruter du personnel aide à domicile, le rapport d'activité présenté par le directeur à l’aide du power point réalisé par le Docteur Denayer est approuvé à l'unanimité.

 

 

3-Rapport du trésorier présenté par Dr Jean-Marie Denayer.

 

Les présents comptes ont été établis en conformité avec les dispositions du règlement ANC N°2014-03 applicables à l'exercice. En plus du règlement ANC 2014-03, Les comptes ont été arrêtés en respectant les adaptations sectorielles spécifiques conformément au référentiel ANC N°2018-06.

Les conventions ci-après ont été appliquées dans le respect du principe de prudence, conformément aux règles de base suivantes : - enregistrement au coût historique, permanence des méthodes de présentation et d’évaluation, indépendance des exercices et dans l’hypothèse d’une continuité de l’activité.  

 

AU CREDIT DU COMPTE DE RESULTAT

Le total des produits d’exploitation, pour un montant de 1233069,47 €uros est en augmentation de 3,44 % par rapport à l’exercice précédent, et le “chiffre d’affaires” est en augmentation de 3,33 % par rapport à celui de l’exercice 2020.

 

AU DEBIT DU COMPTE DE RESULTAT

Le total des charges d’exploitation, pour un montant de 1292693,84 €uros est en augmentation de 5,64 % par rapport à l’exercice précédent.

La masse salariale (salaires + charges) passe de 1116767,25 €uros en 2020 à 1183265,53 en 2021, soit une augmentation de 5,95 %.

Le résultat d’exploitation ressort à :             -59 624,37         

se trouve modifié par :

            - le résultat financier                                  418,62

            - le résultat exceptionnel                       57743,86                

                                                                     --------------               

et le résultat de l’exercice est déficitaire :          -   1461,89 €                                

 

4-Rapports du commissaire aux comptes présentés par M. Gaël Dhalluin RSM Rhône Alpes

 

1/ Les comptes de l’exercice 2021 sont certifiés (voir rapport).

 

2/ Il n'y a pas de conventions réglementées (voir rapport).

Après lecture des rapports du commissaire aux comptes, le rapport du trésorier concernant l’exercice 2021 est adopté à l'unanimité et les résultats affectés dans le compte report à nouveau.

 

 

5-Rapport moral de la Présidente (lu et présenté par le directeur)

 

Soulignons avant tout, le travail quotidien, caché et réalisé avec dévouement des aides à domicile auprès de 544 foyers ; c’est l’action de l’association depuis plus de 57 ans. L’activité prestataire en nombre d’heures en 2021 est identique à l’année 2020. Au-delà de cette étonnante coïncidence de retrouver un chiffre similaire, force est de constater que l’activité de l’association n’est pas repartie et que notre association rentre dans une ère marquée par un déclin persistant. Hélas, les résultats d’activité sur les premiers mois pour 2022 confirment malheureusement la continuité de cette tendance. Certes, il est rassurant de relever que les comptes certifiés par notre commissaire aux comptes font apparaître une situation saine : si toutefois un léger excédent de dépenses de     1461,89 euros est relevé, la situation de la trésorerie ne fait pas l’objet d’inquiétudes à ce jour. Mais le soutien financier des communes par leur CCAS est plus que jamais nécessaire à l’équilibre des comptes afin que perdure notre action auprès du plus grand nombre. Seules les embauches de salariés permettront de mieux s’adapter aux besoins exprimés, de répondre aux nouvelles demandes et d’assurer le remplacement de nos salariés, épuisés, démotivés ou tout simplement en âge de partir à la retraite. Nous ne ferons pas d’analyses socio-économiques ou comportementales sur les difficultés à embaucher : la réalité du manque d’attractivité de notre secteur d’activité est suffisante pour expliquer notre peine à embaucher de jeunes recrues attirées davantage par le secteur de la petite enfance que par celui du vieillissement et de la dépendance. Notre crainte est de ne pas pouvoir remplacer les prochains départs à la retraite dans les années à venir, contribuant ainsi à appuyer davantage une baisse d’activité. Si, à ce jour, les chiffres financiers ne sont pas alarmistes, demain, ils pourraient le devenir. En effet, nous constatons que seules des ressources ponctuelles et imprévisibles perçues les exercices précédents ont permis d’obtenir un résultat comptable satisfaisant sans amoindrir la trésorerie de l’association. Je fais allusion à un changement d’organisme collecteur de formation, à des aides à l’embauche financées par l’Etat et aux subventions diverses de La Métropole de Lyon. La loi de financement de la sécurité sociale du 23 décembre 2021 a défini un tarif plancher national de 22 euros par heure a été mis en place au 1er janvier 2022 pour la valorisation des plans d’aide par les départements ou par les Métropoles. Ce texte législatif réforme les services d’aide et d’accompagnement à domicile en 2023 pour les transformer en service d’autonomie. Dans un souci d’assurer une fluidité du parcours de la personne accompagnée, il est prévu que les services, ne dispensant pas des prestations de soins, devront organiser une réponse aux besoins en soins des personnes qu’ils accompagnent lorsque cela s’avère nécessaire.  Cette organisation pourra prendre la forme d’une convention de partenariat avec un service ou plusieurs services, structures ou professionnels dispensant une activité de soins à domicile. Les modalités seront précisées dans un cahier des charges en cours d’élaboration.

 

Le rapport moral est approuvé par l’ensemble des participants.

 

Concernant l’évolution du service d’aide à domicile en service d’autonomie, Monsieur Laurent Michon émet le souhait de voir privilégier la convention avec un partenaire dispensant des soins plutôt que l’emploi direct de soignants par l’association. Ce point de vue est partagé, sans réserve, par l’ensemble des participants.

 

6-Renouvellement des administrateurs. Les administrateurs Mme Laetitia Cochet et Docteur Jean-Marie Denayer sont réélus à l’unanimité pour un mandat de 3 ans.

7-Questions diverses.  Un article présentant l’association sera proposé en vue d’une parution dans les revues d’information municipales de Caluire et de Sathonay-Camp.

En l’absence d’autres questions diverses, la séance est levée à 19 h.

 

La  Secrétaire                                                                                                Le Trésorier

N Charbon                                                                                                     J M Denayer

 

 

 

 

 

SERVICE PRESTATAIRE SERVICE MANDATAIRE SERVICE D'ACCOMPAGNEMENT
48 781 heures 9 024 heures 544 accompagnements

---------------------------------------------------------------------------------------------

SERVICE D'AIDE A DOMICILE 

606 avenue

du 8 Mai 1945
69300 Caluire-et-Cuire

 

Vous pouvez nous joindre au :

09 62 06 22 10 ou 06 50 46 94 73(sauf vendredi après-midi).

 

ou en utilisant notre
formulaire de contact.

Contact

Version imprimable | Plan du site
© SERVICE D'AIDE A DOMICILE
Site créé par le Service d'Aide à Domicile de Caluire-et-Cuire